Orée présente avec le soutien du Ministère de l'Ecologie les résultats de la deuxième année d'application de l'article 225 de la Loi Grenelle 2 sur le reporting extra financier

Orée publie, avec le soutien du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, une étude sur l'application du dispositif de reporting extra financier en application de l'article 225 de la Loi Grenelle 2 (article L. 225 102-1 du code du commerce). Cette étude porte sur l'exercice 2013 et constitue la 2eme analyse menée par l'association Orée sur le reporting extra financier.

Pour cet exercice, l'ensemble des entreprises cotées ainsi que toutes les entreprises non côtées de plus de 2000 salariés et 400 millions d'euros de chiffre d'affaire ou de bilan étaient concernées.

Elle s'est appuyée sur l'analyse approfondie des rapports de gestion et documents de référence des 15 plus importantes capitalisations boursières du CAC 40, des 15 plus faibles capitalisations boursières du SBF 120 et de 20 sociétés non côtées.

Cette étude met notamment en avant une évolution positive du reporting extra-financier des entreprises notamment sur les données sociales. Elle soulève également le déficit de communication sur les indicateurs sociétaux souvent plus difficiles à appréhender par les entreprises et appuie sur la nécessité d'utiliser le "comply or explain" (appliquer ou expliquer) sur les thématiques et indicateurs non traités dans la communication extra financière.

Vous pouvez retrouver l'intégralité du contenu de cette étude sur le site de l'Orée